Sélectionnez votre langue

 Zone de livraison :
Europe (€)
Bijoux
to be loaded
Créateurs
to be loaded
to be loaded
Journal
to be loaded
services
to be loaded
Mardi, 8 décembre, 2020

White Bird x Antomn

Michèle Meunier Chatenet est co-créatrice du label E2 et de la marque Mariot Chanet. Elle a été designer pour les maisons Hermès, Léonard et Eres. Ses sacs à main en tissus vintage ont été exposés lors du Parcours St Germain de 2019 et à la boutique du musée des Arts Décoratif. En 2009 elle a été la lauréate de la Villa Kujoyama à Kyoto pour le projet « Robes de Soi ». En 2020, dès les premiers jours du premier confinement, Michèle se lance dans la confection de masques avec ses sublimes tissus et reverse les profits pour les soignants de l'APHP. La magie d’instagram aidant, ses masques sont vite repérés car ils sont tous simplement magnifiques et que Michèle les photographie dans une mise en scène soignée et amusante. C’est comme ça que Stéphanie et elle se sont rencontrées... sous les arcades de la rue de Rivoli car, en plus de les fabriquer Michèle livrait ses masques à vélo. Lisez son interview et découvez son parcours et ses inspirations. 

1. Tout d’abord, quelle est votre relation au bijou ?
J‘aime les bijoux qui font corps avec ce que je suis, anciens, modernes et comme pour le vêtement, que le bijou n’entrave pas les mouvements : cou, oreilles, poignets, phalanges.

2. Pouvez-vous nous parler des pochettes que vous avez réalisées pour WHITE bIRD ? Où avez-vous trouvé l’inspiration ?
Ces petites pochettes faites d’organdi et doublées de tissu ancien, sont faciles à emporter partout. En voyage, prendre très peu de bijoux et les avoir toujours sur soi. 

 

3. Vous collectionnez les tissus, lesquels préférez-vous ? Et pourquoi ?
Dilemme, j’aime tous les tissus, anciens parce qu’ils sont des madeleines de Proust mais aussi les tissus japonais, kimono et obi et les wax africains très graphiques. Ce qui m'intéresse le plus est le placement du motif qui sort le tissu de son contexte ethnique. 

4. Vous avez fait carrière dans la mode, pouvez-vous nous raconter ce que vous avez appris ?
Tout appris et tout désappris, faire et défaire, c’est toujours travailler. Rester ouvert d’esprit et aimer ce qu’on a pas aimé il y a deux jours... 

5. Quels créateurs de mode vous ont inspirée ? Et en quoi ?
Difficile de répondre, partout où la création est l'âme d’une collection, en d’autres termes : personnelle.

6. Comment avez-vous eu l'idée de créer Mariot Chanet, puis E2 ?
Le besoin de s'émanciper, sans doute... E2 a été le fruit d’une colonne de + et une colonne de – et dans la mode, il y a beaucoup plus de moins. Après avoir perdue notre première société Mariot Chanet pour nous être mal associés, rester libre et ne garder que le plaisir de la création a été le moteur. 

7. En redonnant vie aux vêtements, vous étiez en avance sur votre temps et les enjeux écologiques du monde. Vous avez contribué aà limiter la sur-production de vêtements. Êtes- vous consultante pour de jeunes marques ?
J’ai participé deux fois aux jurys à l’Ensad. Transmettre et échanger davantage me plairait beaucoup. 

8. La liberté semble avoir guidé vos options professionnelles. Comment avez-vous fait pour la préserver ?
La mode est un terrain de jeux où les règles sont des dictats de presse, de finance, de production... Préserver sa liberté, c’est parfois renoncer à certains espoirs de reconnaissance mais ne jamais céder. Que sa création soit bafouée est un choix.

9. La mode étant liée au temps, quel est votre rapport au temps ?
Certains grands ont réussi le challenge d'être indémodables, cela tient comme par magie et c’est précieux comme le temps. Si je crée quelque chose, c’est que le désir est là, j’avoue ne pas me poser pas la question du temps. 

@antomn.paris

10. En temps normal, quelle place accordez-vous aux voyages ?
Essentiel, vital, nourrissant, le voyage oblige à se repenser, à faire bouger les zones de confort que le quotidien façonne sans que l’on y prenne garde. En ce moment, les livres, les rêves et la création me transportent chaque jour, à défaut d’escapade 

11. Vous avez des enfants. Pouvez-vous nous en parler ? S'intéressent-ils à la mode ?
Angèle et Tom ont développé, chacun à leur manière, leur vision esthétique tant dans la mode que leur regard sur les arts en général. Je les trouve très désinvoltes et donc chics et aussi beaucoup plus libres que moi à leur âge. 

12. Quel est votre sens préféré ?
Les 5 sens sont nos joyaux, aucun n’est mineur 

Mini-Portrait chinois
Si vous étiez un bijou, ce serait : une paire de boucles d’oreilles
Une pierre, ce serait : l’opale
Une fleur, ce serait : un coquelicot
Un plat, ce serait : un bento japonais 
Une oeuvre d’art, ce serait : un caillou
Un auteur, ce serait : Stefan Zweig
Une artiste, ce serait : Toutes femmes dont la reconnaissance artistique fut si tardive
Un pays ce serait : un continent multi culturel
Un animal, ce serait : un oiseau
Un sport, ce serait : la danse 

Merci Michèle !

Dans la même catégorie

Envoyer un message

Contactez-nous

Nous sommes disponibles

Conseil personnalisé

Vous pouvez contacter notre équipe qui répondra à vos questions, vous apportera des précisions techniques ou vous enverra des photos supplémentaires en situation portée.

Par téléphone

+33 (0) 1 42 60 52 39

de 10h à 19h du lundi au vendredi

Me notifier par email

Ce bijou n'est plus disponible : les ateliers travaillent d'arrache-pied pour en créer de nouveaux. Inscrivez-vous afin d'être notifié de sa disponibilité.