Bijoux
to be loaded
Créateurs
to be loaded
Journal
to be loaded
services
to be loaded
Europe (€)

Shipping zone

Languefr

Sélectionnez votre langue

Jeudi, 25 avril, 2019

Joseph Schiano di Lombo

Portrait de Joseph par Emmanuelle Descraques 

1. Portes-tu quotidiennement des bijoux ? Si oui, quelle est leur histoire ?
Mon tout premier bijou — j’étais très petit, et lui aussi — était une très fine chaîne en or. Un jour de grande inspiration, je l'ai donnée à manger à notre labrador. Depuis cet essai — relativement mal accueilli par mes parents —, je tiens une distance respectueuse avec ce qui brille.

2. Tu as récemment réalisé une illustration pour nous, comment définirais-tu ton style artistique et quelles en sont les principales influences ?
Le style, quel qu’il soit, c’est bien trop pour être sommairement défini. Un essai magnifique de Marielle Macé (« Styles. Critique de nos formes de vie ») montre que la stylistique s’étend à l’existence même — elle parle joliment des « phrasés du vivre ». L’art et la vie sont les deux anses d’une même amphore (j’ai l’impression d’utiliser une image déjà prise). Pour ce qui est du style proprement artistique, c'est un conglomérat d’emprunts, de maladresses heureuses et d’obsessions qu’il serait bien fastidieux, dans mon cas, de décrypter. Si je devais citer deux influences qui, sans être les plus fortes, donneraient les pôles entre lesquels je cherche un terrain, je citerais d’une part Robert Filliou, pour qui l’art est « ce qui rend la vie plus intéressante que l’art » et, de l’autre, Maurice Ravel, pour qui tout artiste devrait être un joaillier, consacré tout entier aux subtiles exigences de l'illusion. 

Gui(f) blanc de perles pour le Noël 2018 de White Bird

3. Y a-t-il un artiste ou une maison avec qui tu aimerais particulièrement collaborer ? 
Chez nos contemporains, ils sont légion. Mais les hommes et femmes avec lesquels je souhaite le plus collaborer sont ceux qui ont déjà passé leur temps sur terre, et dont on dit qu’ils n’existent plus ! Je travaille en ce moment en dialogue avec l’artiste Jean Arp, dans une sorte de collaboration posthume. Le pauvre n’a pas eu son mot à dire, et j’espère de tout mon cœur qu’il ne se retournera pas là où il repose ! Le résultat de ce travail sera montré chez David Giroire en septembre prochain.

4. Tu dessines, mais tu es également musicien, calligraphe, auteur, directeur artistique… Quel est selon toi le fil conducteur de tes activités ? 
Je suis très tenté de vous confier le fil, et garder pour moi le labyrinthe. Mais ce serait me défiler.

Erased Rauschenberg - 2018

5. Tu as par ailleurs étudié à Kyoto, quelle importance a le Japon dans ta vision de l’art ? 
Je ne m’attendais à rien en partant étudier au Japon et tout s’est bien passé : je n’y ai rien trouvé. Le mutisme ambiant, conjugué à l'oisiveté involontaire et chevronnée qui m’a occupé là-bas, ont encouragé une sensation (plus qu’une vision) de ce que peut être l’art : cette chose inutile et cardinale, pour arriver à sa plus pure expression, pourrait finalement être beaucoup « moins » que ce qu’on croit. Ce qui la distingue de la vie ressemble à ce qui sépare les mers, pourtant plus ou moins remplies de la même eau. De là [roulement de tambours] la vie tiendrait tout son sel.

Portrait de Syd - Photoshopin - Portrait d'Ana Khouri

6. Puisque l’on parle de destination lointaine, quels sont tes prochains voyages ? 
Ma prochaine destination : L’au-delà. Apparemment c’est en Belgique et on y sert d’excellents cocktails. C’est pour un projet, vous en saurez plus bientôt...

7. On te sait friand de bonne chère, tu as d’ailleurs illustré l’étiquette des vins Aésop, aurais-tu quelques adresses de restos à nous conseiller à Paris ? 
À table, j’ai deux tendances très opposées : subtilité et goinfrerie. Par delà ce bien et ce mal, j’ai un amour profond pour le fromage — qui peut, si l’on y réfléchit bien, réconcilier les deux. Ma mère fait les meilleures cornes de gazelle, mais elle vit loin.

Merci Joseph !

Crédits : Joseph Schiano di Lombo

In the same category

Bbrg Contact

Send a message

Contactez-nous

We are available
Conception, design & développement

Conseil personnalisé

Vous pouvez contacter notre équipe qui répondra à vos questions, vous apportera des précisions techniques ou vous enverra des photos supplémentaires en situation portée.

Par téléphone

+33 (0) 1 42 60 52 39

de 10h à 19h du lundi au vendredi

Me notifier par email

Ce bijou n'est plus disponible : les ateliers travaillent d'arrache-pied pour en créer de nouveaux. Inscrivez-vous afin d'être notifié de sa disponibilité.