Sélectionnez votre langue

 Zone de livraison :
Europe (€)
La marque White Bird
to be loaded
E-shop
to be loaded
Créateurs
to be loaded
to be loaded
Journal
to be loaded
services
to be loaded
Jeudi, 9 décembre, 2021

Francesca Villa

« Les voyages sont au centre de mon univers. De nouveaux visages, de nouvelles images et de nouvelles saveurs entrent de manière indélébile dans ma mémoire : je les évoque dans mes créations avec toute la puissance évocatrice qu'ils méritent. Un mariage entre des mondes inattendus, jusqu'alors éloignés mais qui, réunis, deviennent quelque chose d'unique et d'irremplaçable. »

Pendant de nombreuses années, Francesca Villa a été directrice de la création de l'un des plus célèbres joailliers italiens, concevant des collections pour les grands noms du monde du luxe. En 2007, un profond désir d'expérimentation et d'innovation l'a conduite à lancer sa propre marque. Nous sommes très heureux d'accueillir Francesca parmi nos créateurs. Lisez son interview et découvrez son histoire. 

1. Nous sommes ravis d'accueillir vos créations chez WHITE bIRD. Pouvez-vous nous raconter comment les bijoux sont entrés dans votre vie ?
Je crois que cela remonte directement à mon enfance. Des souvenirs de ma grand-mère Mara me viennent en tête, de sa belle villa à Castelletto, un joli quartier de Gênes face à la mer et au port. Je me souviens que pour m'occuper les longs et chauds après-midis d'été j'ouvrais ce que j'appelais sa "boîte magique" où elle gardait ses bijoux. Au lieu de les essayer, j'adorais écouter ma grand-mère en parler. Elle me décrivait chaque pièce avec des détails que je ne pouvais pas complètement comprendre. D'une certaine manière, ces informations ont fait naître en moi une passion pour l'artisanat, pour les pierres précieuses, pour tout ce qui fait la joaillerie.

La plus grande leçon que j'ai apprise de ma grand-mère, c'est probablement que chaque pièce possède une existence qui lui est propre et dont la signification va bien au-delà de sa valeur matérielle ou de sa beauté. Dans l'esprit de ma grand-mère, un bijou était un souvenir, un lien avec une période, un lieu, une personne peut-être éloignée ou proche, quelque chose qui conférait à une pièce une grande valeur sentimentale. Je n'ai jamais oublié ses enseignements.

2. Vous citez Proust qui a écrit "chaque voyage est une addition" dans À la recherche du temps perdu. Comment vous est venue l'idée de collectionner des petits éléments et de les décorer de pierres précieuses ?
Je dois à nouveau retourner dans le passé. Mes souvenirs d'enfance sont chargés d'histoires de voyages, ceux que mon arrière-grand-père Nino, capitaine de navires commerciaux, faisait autour du monde en ramenant toujours des récits et des souvenirs de nouveaux endroits. De nombreuses personnes travaillent dans leur atelier et pensent qu'elles peuvent s'y cacher. Tandis que moi, je préfère me libérer de tout cela et entrer en relation avec le monde en voyageant. C'est une occasion unique de découvrir des choses et d'apprendre. Oui, "chaque voyage est une addition", car partir implique de repenser son identité, de s'ouvrir vers l'extérieur, de faire place à l'inconnu et de remplacer des lieux familiers chers à notre âme par de nouveaux paysages désorientants. Les vues, les images, les saveurs et les sons laissent une empreinte indélébile dans notre esprit et nous créent des souvenirs.

Je rentre toujours de voyage en ramenant quelque chose : parfois c'est un objet précieux, parfois non. Un jour, j'ai tout simplement décidé qu'il était temps de réunir mes deux passions : la collection et la joaillerie. C'est à cet instant qu'est né Francesca Villa Jewelry !

3. Racontez-nous comment vous arrivez à collectionner ces petits objets.
Comme je l'ai écrit plus haut, c'est le résultat de nombreux voyages entrepris autour du monde. Voyager ne doit servir aucun but si ce n'est le plaisir en lui-même. Mais à mes yeux, impossible de rentrer chez moi sans rapporter quelque chose. C'est pourquoi je recherche toujours des collectionneurs, des magasins d'antiquités ou des marchés aux puces. J'y passe pas mal de temps en quête d'un objet qui suscitera ma curiosité et que je pourrai ramener à mes côtés.

4. Concernant votre passion de collectionner des objets, y a-t-il une histoire particulière que vous voudriez nous raconter ?
Collectionner c'est avant tout tisser des liens avec les gens. Ceux qui possèdent ou ont possédé un objet, ils sont nombreux car un objet est passé de main en main pendant des décennies, voire des siècles. Je ressens vraiment leur présence. J'imagine leurs vies, j'invente des histoires, je les entends presque me parler. Collectionner c'est aussi se rapprocher des personnes qui vendent des objets trouvés. C'est parler avec des gens qui aiment leur métier, sentir la passion qui les anime, en savoir plus sur leur vie. C'est quelque chose que j'aime beaucoup.

5. Les voyages semblent essentiels à votre vie. Ils vous permettent de vous enrichir à la fois sur le plan moral et spirituel. Comment vous êtes-vous accommodée des restrictions de ces dernières années liées à la pandémie internationale ?
Soyons clairs : j'ai eu beaucoup de mal ! Cela a été très dur pour moi de ne pas être autorisée à voyager. J'ai eu l'impression de me dessécher.

​6. Pouvez-vous nous dire quel a été jusqu'à présent le meilleur voyage de votre vie ?
Je suis tellement heureuse dès que je peux voyager avec ma famille. Explorer le monde avec mon mari et mes trois enfants (Emma, Bianca et Vittorio) est une récompense en elle-même. Lorsqu'ils ne sont pas avec moi, je porte toujours un bracelet appelé Dire Fare e Baciare. Leurs trois portraits sont enchâssés dans un poème d'Emily Dickinson : une façon pour moi de ne pas me sentir loin de chez moi, de ceux que j'aime. Concernant un voyage spécial que nous aurions fait, je crois que les trois semaines passées en Islande restent chères à mon cœur.

7. Vos bijoux se trouvent à mi-chemin entre l'artisanat et l'art. Quelle est votre définition de la créativité ?
Je crois que cela tient à l'étymologie même de ce mot. En latin, la créativité, c'est le fait de donner naissance et de se développer. En vérité, la créativité n'est jamais un acte de liberté pure. Je dois toujours regarder en arrière, afin de travailler non pas dans un espace vierge, mais pour remplir le vide avec toutes les choses que j'aime. Et parfois avec celles que je n'aime pas. À partir de cela, je commence à créer quelque chose qui me permettra d'avancer, à nouveau sans oublier d'où je viens.

8. Quels sont vos artistes préférés dans différents domaines ? Et pourquoi ?
J'adore la musique, de la soul au jazz, du classique au rock. Je dois reconnaître que mon mari a été un mentor ! Paolo Conte est un musicien/auteur italien que j'aime beaucoup : sa capacité à équilibrer parfaitement la musique et les mots tient presque de la poésie. J'apprécie aussi le travail de Cindy Sherman, les transfigurations qu'elle traite continuellement, son art m'attire et me tient à distance en même temps. Orhan Pamuk est mon écrivain préféré, celui dont je me sens le plus proche. Le Musée de l'innocence, le livre et le musée incroyable qu'il a lui-même ouvert à Istanbul, sont une source de plaisir et d'inspiration dont je ne pourrais me passer.

9. Vous avez à cœur de créer des bijoux uniques dont le design ne se répète jamais. Nous adorons les combinaisons de mots que vous avez choisies en français comme "cabinet de merveilles" et "objet trouvé" pour décrire vos pièces, ainsi que l'extrême délicatesse et la poésie avec laquelle vous parlez de vos bijoux. D'où cela vous vient-il ?
En matière de bijoux, je vois au-delà de l'objet. Je considère la relation qui s'établit avec son propriétaire, la patine que la vie dépose à sa surface, les joies et les peines qu'absorbe cet objet inanimé. Il va par conséquent, prendre vie, une vie propre. D'autant plus s'il est unique !

​​10. L'expérimentation et l'innovation sont au cœur de vos bijoux. À qui destinez-vous ces merveilles ?
Je suis toujours surprise de constater à quel point mes clients sont différents les uns des autres. Dès que j'ai la chance de les rencontrer, je suis profondément frappée par leur hétérogénéité. Puis je me souviens qu'il s'agit de la même diversité qu'on retrouve dans mes créations !

11. Qu'est-ce qui vous plaît le plus, à part voyager et travailler sur vos trésors ?
J'adore marcher. Marcher dans la nature surtout. Rien ne me détend davantage, rien ne m'aide autant à me ressourcer. Le corps et l'esprit !

12. Vous êtes italienne. En quoi cela vous influence-t-il en tant que femme et en tant que créatrice de bijoux ?
Cela dépasse très certainement ma propre compréhension. Je m'en rends compte lorsque je suis à l'étranger. Il ne s'agit pas du mal du pays, pas du tout. C'est le sentiment de faire partie d'un environnement, d'une culture, d'un mode de vie. Et puis d'être capable de m'en libérer : l'Italie et être italienne comme un point de départ et non d'arrivée.

Merci Francesca !

Dans la même catégorie

Envoyer un message

Contactez-nous

Nous sommes disponibles

Livraison

  • Livraison  par Fedex Priority, en 1-2 jours ouvrés
  • Retours et échanges sous 14 jours suivant la réception
Plus d'information

Livraison

  • Livraison par Fedex Priority en 1-2 jours ouvrés
  • Droits d’importation inclus
  • Retours et échanges sous 28 jours suivant la réception
Plus d'information

Livraison

  • Livraison par DHL Express 25€ (offerts dès 800€), en 1-2 jours ouvrés
  • TVA anglaise prépayée
  • Retours et échanges sous 14 jours suivant la réception
Plus d'information

Livraison

  • Livraison par DHL Express, en 1-2 jours ouvrés
  • Retours et échanges sous 14 jours à compter de la réception
Plus d'information

MERCI pour votre inscription !

Nous venons de vous envoyer un mail de confirmation.
Profitez dès à présent d'une remise de 5% sur votre prochaine commande.
Entrez le code NEWBIRD avant l'étape de paiement.

Conseil personnalisé

Vous pouvez contacter notre équipe qui répondra à vos questions, vous apportera des précisions techniques ou vous enverra des photos supplémentaires en situation portée.

Par téléphone

+33 (0) 1 42 60 52 39

de 10h à 19h du lundi au vendredi

Me notifier par email

Ce bijou n'est plus disponible : les ateliers travaillent d'arrache-pied pour en créer de nouveaux. Inscrivez-vous afin d'être notifié de sa disponibilité.