Spécialiste de la joaillerie de créateurs à Paris.
Catégories

RENCONTRES PRÉCIEUSES : ORIT ELHANATI

 

Il y a quelques jours, nous avons accueilli une nouvelle marque parmi nos créateurs. Nous avons posé quelques questions à la créatrice pour qu’elle vous présente son univers chargé d’histoire !

 

 

Pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

J’ai 45 ans et j’ai des origines danoises et moyen-orientales. Je suis créatrice de bijoux et je les conçois dans mon atelier, chez moi, à Copenhague. J’adore mon métier et je suis très reconnaissante de tout ce que cela m’apporte.

 

 

 

 

 

Un bijou qui vous rappelle votre enfance ?

J’ai toujours été aux côtés de ma grand-mère et de ses amies, assises sous un porche à Tel Aviv où j’ai été bercée dans l’or. C’est resté ancré en moi et ça m’a suivi toute ma vie. J’aime le fait que les bijoux s’échangent de génération en génération, prenant alors une grande place dans la vie d’une femme et son histoire. Je me rappelle très bien du jour où ça a été mon tour – c’est venu à moi comme un rêve et depuis, je suis toujours aller de l’avant. L’or m’a toujours fascinée, j’adore le travailler, le bruler, l’extraire pour le réassembler, puis le brûler encore jusqu’à ce qu’il atteigne la perfection.

 

 

 

 

 

Quelle est la premiere pièce que vous avez créée ?

Le collier PALMA TAG est la première pièce que j’ai créée. C’est même la première fois que je me suis amusée à laisse l’or dégouliner et, suite à cet apprentissage, c’est vraiment devenu une pièce particulière.

 

 

 

 

 

 

 

Quelle est votre pierre favorite et pourquoi ?

J’ai très envie de dire les opales car elles m’intriguent beaucoup. Dans les collections que je crée, chaque pièce a toujours une tâche spéciale et ce n’est jamais la même ! J’aime les opales qui donnent cet aspect unique à un bijou, qui diffèrent toujours de leurs voisines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Y’a-t-il un bijou que vous portez en toutes circonstances ?

Chaque pièce que je crée a une place spéciale dans mon cœur. C’est très difficile d’en citer une en particulier. La bague « Rock » est très spéciale pour moi car c’est une des premières pièces que j’ai conçues, elle a été le point de départ d’un style sculptural et organique qui m’est propre. Cependant, j’aime beaucoup porter mes nouvelles pièces et les associer avec d’autres plus anciennes.

 

Qui sont vos créateurs de bijoux favoris ?

J’adore les créations de Fernando Jorge. Elles sont à la fois accablantes et poétiques, un design où les pierres parlent d’elles-mêmes ; on peut ressentir la façon dont chaque pièce a été pensée.
Francisca Villa imagine une joaillerie incroyable, avec ses histoires magiques et chaque pièce est unique et ne peut jamais être recréée de la même façon, ce qui est très difficile à accomplir. J’adore aussi Solange Azaguri et son approche moderne de la joaillerie dont les touches humoristiques sont très justes.

 

 

 

Quels sont les designs qui vous inspirent ?

Je suis inspirée par mon environnement et mon entourage. La nature, la mer, les lignes épurées du désert, les rochers et la nature cultivent mon inspiration. Je ne suis pas croyante, mais je crois en des plus grandes puissances qui ont une telle force que nous ne pouvons pas les comprendre. Chaque chose que je crée, que ce soit un bijou ou quelque chose chez moi, est en quelque sorte inspirée par différents endroits et personnes. Il est très important pour moi qu’il y ait un sentiment derrière tout ce que je fais. Je suis amoureuse des œuvres de Zaha Hadid et son architecture à la fois belle et fonctionnelle aux lignes douces et courbées. L’univers mystérieux de Gaudi ainsi que les lignes sensuelles et le toucher d’Henri Matisse, pour n’en citer que quelques-uns,  m’ont également inspirée.

 

 

 

Qu’écoutez vous dans votre atelier ?
Cela change vraiment selon mon humeur et la direction où je vais. En ce moment j‘écoute beaucoup David Bowie et du jazz français. Le mois dernier c’était Aino Venna et Nick Cave.

 

Si vous n’étiez pas créatrice de bijoux, que feriez-vous ?

Je ne peux vraiment pas imaginer faire autre chose, mais j’ai toujours été fascinée par l’art et l’artisanat, donc ce serait probablement en rapport avec ces domaines. Ou peut-être un architecte paysagiste, ou je dessinerais des voitures de course … On ne sait jamais …

 

Quelles personnalités connues (vivantes ou décédées) vous inspire le plus ?

Je pense qu’il est difficile de nommer une seule personne qui m’ait inspirée. Je puise mon inspiration dans différents éléments et moments et je n’ai pas d’icône en tant que telle. Le monde est empli et a toujours été empli de tant de personnes extraordinaires et talentueuses. Pour moi l’inspiration vient souvent d’une énergie ou d’un petit moment à part. J’aime comment Bianca Jagger combine le féminin et le masculin – c’est comme le feu et c’est cette force que j’utilise beaucoup lors de la création de mes bijoux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une destination qui vous fait rêver ?

Nous allons en Sicile cette année – j’ai toujours rêvé de marcher dans les rues de Palerme. Plus tard cette année je vais aussi à Marrakech – les couleurs et le mysticisme moyen-orientaux m’attirent.

 

Des endroits à recommander à Copenhague ?

Mon showroom est dans le centre-ville et je commence habituellement mes matinées à l’Atelier Septembre pour mon café et mon petit-déjeuner. Après le travail, nous allons au Bon Marché, où le soleil se couche tard, pour l’apéritif. En ce moment, je suis vraiment fan des Spaghetteria où l’ambiance me transporte vers des contrées étrangères. J’adore les lignes architecturales et l’atmosphère que je ressens lorsque je vais me promener à Ny Carlsberg Glyptotek ou à The Royal Stables au Palais de Christiansborg pour éclaircir mon esprit et avoir une vision plus claire de ce que je veux créer et réaliser.

Atelier Septembre, Copenhague

 


Ecrire votre commentaire

Vous aimerez aussi
© COPYRIGHT - 2017 WHITEBIRDJEWELLERY . ALL RIGHTS RESERVED