Spécialiste de la joaillerie de créateurs à Paris.
Catégories
raphaele-canot9-640x427

Rencontre précieuse : Raphaele Canot

Raphaele Canot, créatrice française installée outre-manche, s’impose comme l’ambassadrice d’une joaillerie précieuse pleine d’humour et de légèreté. Elle a fait de ces 3 mots “sourire, briller, séduire” son moto créatif pour des bijoux à aimer instantanément et à porter au quotidien. On la retrouve désormais dans notre boutique rue du Mont Thabor après ses débuts à Londres et New York.
 
Un bijou qui vous rappelle votre enfance ?

Un collier avec quelques diamants enfilés comme des perles, on dirait ces bonbons ronds acidulés sur un élastique !

Votre métal précieux favori ?

L’or pour son côté caméléon : rose, jaune, blanc, noir… J’aime associer les couleurs et je les porte dépareillées : une boucle d’oreille sertie diamants sur or rose, une autre sur or blanc ou bien des anneaux de tous les tons d’or.

C2
C5

Quelle région du monde inspire le plus votre travail ?

Paris pour sa beauté classique, sa désinvolture au printemps et le style des parisiennes.

Vos influences les plus forte en matière de bijoux ?

Une phrase de Cocteau parlant de son ami : « Cartier, magicien subtil, qui fait tenir de la lune en morceaux sur du soleil en fil. » J’aime beaucoup la joaillerie et la force des diamants.

Quelle(s) pièce(s) allez vous porter cet hiver ? Est-ce qu’il y en a certaines dont vous ne vous passez jamais ?

Pas vraiment, à l’exception de mes bagues « Oh-My-god » en diamants et email rouge. Elles apportent une touche élégante et humoristique à toutes mes tenues… Impossible de m’en passer ! Je porte aussi toujours une, parfois deux mini créoles « Set Free ». Légères comme des plumes !

C3

C3

 

Votre icône ultime ?

Holly Golightly dans Breakfast at Tiffany’s. Impertinente, chic et libérée !


audrey-hepburn-enleve-ses-lunettes-original

Une destination pour une escapade de printemps ?

Big Sur, en Californie. Pour la beauté à couper le souffle du paysage, la vie sauvage, l’héritage hippy chic et la migration des baleines.

bay_big_sur__california_by_alierturk-d81442o

Une galerie ou un musée ?

La galerie Josée Bienvenu à New York. J’aime beaucoup la sélection d’artistes contemporains et j’y ai trouvé beaucoup d’oeuvres qui me sont chères, comme les sculptures de papier du Japonais Yuken Teruya.

Un magasin qui vous inspire ?

Dover street Market pour ses cabinets de curiosités aux objets éclectiques et inspirant côtoyant les tenues les plus chics ou extravagantes de la saison. J’aime l’originalité de leur sélection.

Un pays où vous rêveriez de vous installer ?

J’ai rêvé de Londres et j’y vis depuis au moins dix ans ! Pour la suite, j’aimerais partager mon temps entre Big Sur et Paris et voyager plutôt que m’installer!

C1

 

Crédit photos : Raphaele Canot et Please! Magazine


Ecrire votre commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Vous aimerez aussi