Spécialiste de la joaillerie de créateurs à Paris.
Catégories
ets-4416-730x485

Rencontre précieuse : Karen Liberman

Les créations de Karen Liberman font hommage aux ornements et autres éléments décoratifs qu’elle se plaît à isoler parmi les cultures du monde.

Elle sélectionne soigneusement d’anciennes pièces de monnaie, des pierres fines ou précieuses, pour leur beauté autant que pour leur originalité, chez les lapidaires les plus réputés. Elles sont ensuite assemblées à la main avec de l’or et de l’argent. On retrouve sa personnalité créative mais chaque pièce a une signature esthétique qui la rend unique.

Un bijou qui vous rappelle votre enfance ?

C’est un jonc marocain en or rose et jaune gravé que j’ai hérité de ma mère. Il y a des années de cela, ma tante m’a raconté que mon grand-père qui était un marchand de thé et d’épices au Maroc avait reçu ce jonc comme paiement de la part d’un client.

Le premier bijou que vous avez imaginé ?

La première pièce que j’ai dessinée était un rubis en forme de melon monté sur un anneau en or 22 carats. Une très bonne amie l’a choisie comme bague de fiançailles. C’était un choix très spécial pour une occasion de ce genre et lorsque je la vois à son doigt désormais, cela m’encourage à créer d’autres pièces peu conformistes.

Votre pierre préférée ? Pourquoi ?

En ce moment ma pierre favorite est une variété très rare de turquoise. Ces pierres me rappellent les cartes anciennes ; je me sens totalement hypnotisée lorsque je les contemple.

g5

g1

g2

 

 

Un ou des bijoux dont vous ne vous passez jamais ?

Je porte mon jonc marocain toute l’année car il me fait penser à ma mère.

Vos créateurs de bijoux favoris ?

Les pièces Bulgari vintage font partie de mes bijoux préférés.

Vos influences les plus fortes en matière de design ?

Mes plus grandes influences viennent de l’Antiquité, les voyages et la nature.

Une musique à écouter dans votre atelier ?

Mes goûts musicaux sont assez larges. J’adore écouter de la musique orientale, de la musique classique et en particulier Bach. J’écoute aussi beaucoup de jazz et mon chanteur favori est Barry White.

g6

Si vous n’étiez pas designer de bijoux, qu’auriez-vous fait ?

Ma fille crée des poteries. Je lui dis toujours que si je n’avais pas été créatrice de bijoux j’aurais adoré travailler l’argile car c’est une activité très relaxante.

Un pays où vous rêveriez de vous installer ?

La côte Amalfitaine en été.

 

Crédits photo : Karen Liberman and Read Cereal


Ecrire votre commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Vous aimerez aussi