Spécialiste de la joaillerie de créateurs à Paris.
Catégories

Rencontre précieuse : Jo Hayes Ward

Jo Hayes Ward, créatrice de bijoux londonienne, a lancé sa marque éponyme en 2006, à l’issue de son Master en bijouterie et orfèvrerie qu’elle obtient au prestigieux Royal College of Art. Ses bijoux sont inspirés d’une forme d’architecture presque biologique et se distinguent par leur aptitude à capter la lumière grâce à leur maillage de petits blocs de construction savamment orchestrés. Dans son travail, Jo mêle des techniques ancestrales aux innovations contemporaines comme l’impression 3D pour créer ses prototypes.

Un bijou qui vous rappelle votre enfance ?

Les bijoux que je fabriquais avec des perles et des fils de cuivre et que je soudais au plomb avec le fer à souder de mon beau-père dans ma chambre à l’âge de 12 ans. Jusque-là, je n’avais réalisé que des choses avec du papier et de la colle et j’étais très excitée de pouvoir fusionner les métaux ensemble ! Cela m’a ouvert un tout nouveau monde de fabrication et de construction en 3D.

Le premier bijou que vous avez imaginé ?

Une des premières pièces de ma marque (en 2006, lorsque j’ai obtenu mon diplôme de la RCA) est ma bague « Oval Lace ». J’ai raffiné le design au cours des années mais, même en 2016, elle reste un classique, l’une de mes pièces les plus populaires. La surface cubique de ce bijou capture la lumière de façon spectaculaire et fait ressembler le métal à du velours.

Votre pierre préférée ? Pourquoi ?

J’aime beaucoup la tourmaline en raison de ses belles variations de couleur. La profondeur de ses  tonalités bleues et vertes en font mes préférées. Je suis aussi une grande fan de diamants de toutes sortes. Ils sont magiques ! J’aime particulièrement les étincelles grises et je trouve que les diamants offrent un large choix dans cette palette de couleurs.

33

 

Un ou des bijoux dont vous ne vous passez jamais ?

Ma bague de fiançailles. Un anneau en or 24 carats réalisé par mon amie proche et collègue bijoutière Polly Wales.

1

2

 

Vos créateurs de bijoux favoris ?

J’adore le travail de trois de mes anciens camarades du Royal College of Arts : Polly Wales (bien sûr !), Lina Peterson et Karola Torkos. Je suis généralement attirée par les choses très différentes de ce que je fais et j’ai été témoin de la manière dont leur travail a évolué depuis leurs débuts.

Si vous n’étiez pas designer de bijoux, qu’auriez-vous fait ?

J’imagine que je serais architecte ou sculpteur.

Vos influences les plus fortes en matière de design ?

Je suis fascinée par les motifs, qu’ils soient artificiels, architecturaux, naturels, mathématiques ou chaotiques. Vous pouvez repérer ces influences dans mon travail.

Une musique à écouter dans votre atelier ?

Je trouve qu’il est difficile de travailler avec de la musique donc généralement je n’écoute que les bruits de fond de l’atelier. Mais nous avons une radio pour le reste de l’équipe et il parait que Radio 1 est le choix de prédilection quand je ne suis pas là ! Lors des rares occasions où je suis seule au studio et que j’ai quelque chose de simple à faire, c’est BBC Radio 4 qui m’accompagne.

atelier-jo-hayes-ward

atelier

 

Votre icône ultime ?

Il y en a trop pour toutes les nommer mais en termes d’inspiration d’arts visuels, j’aime le travail de Sol LeWitt, Cornelia Parker, Donald Judd, Rachel Whiteread, Richard Sera …

 

inspi-jo

 

Un pays où vous rêveriez de vous installer ?

J’aime la montagne, les lacs et la nature sauvage – éteindre mon portable et m’enfoncer dans les bois avec ma famille est mon idée du paradis !

Crédits photos: Jo Hayes Ward


Ecrire votre commentaire

Vous aimerez aussi
© COPYRIGHT - 2017 WHITEBIRDJEWELLERY . ALL RIGHTS RESERVED