Spécialiste de la joaillerie de créateurs à Paris.
Catégories
11269276_10152951809236896_8426712046086601094_n

L’invitation au voyage de Dezso

Comme une invitation au voyage, Sara Beltran nous présente ses bijoux sous le nom de Dezso, un mot qui signifie « désir » en espagnol et rappelle ses origines mexicaines.
Inspirée par ses voyages et son amour pour l’océan, elle fonde sa marque en 2006 ; des bijoux élégants et casuals sur lesquels la créatrice met en avant la beauté naturelle des éléments avec une méthode de production artisanale et d’anciennes techniques de conception. Chaque pièce est réalisée à la main sur des supports précieux et semi-précieux, sélectionnés avec attention par Sara elle-même.

Elle travaille surtout l’or rose 18 carats et une grande variété de pierres précieuses et semi-précieuses spécialement sculptées pour s’adapter à chaque bijou : Sara aime particulièrement utiliser les diamants Polki, les dents de requins ainsi que des pierres précieuses comme les diamants taille rose, les émeraudes et les saphirs.

Les diamants ont longtemps été prisés pour leur beauté naturelle dans le monde de la joaillerie : c’est un des matériaux les plus solides, et pour lesquels il existe une grande variété de coupes. Sara les utilise dans ses créations sous forme de diamants Polki (ses favoris), taille rose ou de forme carrée comme le montrent les créations ci-dessous.

Les diamants Polki sont des diamants bruts extraits du sol ; ils sont définis par un côté plat et un côté fuselé. Ils sont habituellement montés avec le côté plat vers le haut et ne présentent aucune facette.

Capture d’écran 2016-03-23 à 10.54.00 copie

Capture d’écran 2016-03-23 à 10.54.46 copie

 

Sara aime le bleu intense du saphir et intègre souvent cette pierre lumineuse à ses créations. Elle utilise aussi l’email selon des techniques anciennes : l’émaillage consiste à appliquer de la poudre de verre en métal, similaire à de la peinture. Le métal peint est alors chauffé pour pouvoir être appliqué sur l’or. L’onyx, pierre semi-précieuse d’un noir profond, est très prisée par Sara dans la conception de coquillages et ailerons de requin.

 

 

« Le Mexique et L’inde sont mes deux Mondes. Je suis fière d’être mexicaine, mais je ne serais pas qui je suis sans l’Inde. »

 
Crédits photo : Dezso 


Ecrire votre commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Vous aimerez aussi