Spécialiste de la joaillerie de créateurs à Paris.
Catégories
6

« Les Sultans du Deccan » au Met de New York

Cet été, plongez dans l’univers des sultans Indiens des XVIe et XVIIe siècles au Metropolitan Museum !

Depuis le 20 avril, le musée New Yorkais vous fait découvrir l’opulence d’un univers méconnu : la région du Deccan (Inde) dont les diamants sont une des richesses principales et qui attire depuis des siècles artistes, poètes, écrivains et commerçants venus des quatre coins du Monde.

 

Sous leur influence, le style artistique Indien a évolué et le Deccan est alors devenu un berceau artistique où se mêlaient des objets d’exception : bijoux, miroirs, sculptures, accessoires de mode et couteaux gravés de pierres et d’or.

 

L’exposition réunit des centaines d’œuvres issues de grandes collections internationales, privées et royales.
Elle met en avant le caractère unique de l’art classique Deccani et sa pluralité : peintures poétiques, métallurgie faite de créations animées, productions textiles ancrées dans les traditions.

 

« A la fois magnifique et déchirante », selon le New York Times

 

Capture d’écran 2015-07-10 à 17.42.55

Deux Sarpeches (Ornaments pour turban) destinés à un jeune garçon datant de la fin du 18e siècle en diamants et or

 

quran-case-v1

Cassette pour Coran datant de 1085 environ en jade (néphrite) incrustée d’or et sertie de rubis et d’émeraudes selon une méthode Indienne traditionnelle (Kundan)

 

1

Diamant « Idol’s Eye » datant du début du 17e siècle sur un collier Harry Winston (20e siècle) – Brillant antique de forme triangulaire aux reflets bleus-clairs

 

Dagger-with-Zoomorphic-Hilt-Probably-Bijapur-mid-16th-century-Hilt-gilt-bronze-inlaid-with

Dague avec quillon en forme d’animal datant du 16e siècle en bronze et rubis

 

 

198_ Idols Eye300

Diamant « Arcot II » fin du 18e siècle originaire de Gokonda (Inde) – Diamant poire 17.21 carats

 

6

Mahal-e-Mubarak, photos datant de 1015 des femmes de Osman Ali Khan (r. 1911–1967), dernier souverain régnant de la dynastie des Nizam de l’Hyderabad. Elles portent les boucles d’oreilles, guluband, et le pendentif (cf ci-dessous) qu’on retrouve à l’exposition.

 

 bijoux duccan

 
 

Crédits photos : http://metmuseum.org/


Ecrire votre commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Vous aimerez aussi