Spécialiste de la joaillerie de créateurs à Paris.
Catégories

Histoire précieuse : l’or

Aussi précieux que versatile, l’or reste incontestablement le matériau favori de nombre de nos créateurs qui aiment à le décliner du 14 au 22 carats, parfois agrémenté de diamants ou de pierres précieuses, travaillé comme de la dentelle ou en délicate accumulation florale.

L’Homme utilise l’or depuis la fin de la Préhistoire. C’est un des premiers métaux colorés reconnus par les métallurgistes de l’Antiquité avec le cuivre et le bronze. L’or, extrait en quantités très faibles du Nil, était essentiellement utilisé lors de la confection de parures et d’ornements religieux.

La recherche d’or constitua l’une des raisons de la rapide conquête du continent américain. Ainsi, Hernán Cortés entreprit la conquête de l’Empire aztèque et s’empara de l’or que possédait l’empereur. Une grande quantité de ce précieux métal, affluant des mines du Nouveau Monde, fut envoyé à Charles Quint et assura la richesse de l’Espagne et du Portugal au début de la période moderne.

Les ruées vers l’or auront marqué l’histoire planétaire de l’économie monétaire. Au milieu du XIXe siècle, une « gold rush » se déclara en Californie et contribua pour une part à la conquête de l’Ouest américain et à la croissance démographique et économique de nombreuses villes californiennes, dont San Francisco.

Aujourd’hui, l’or conserve un rôle économique non négligeable. Il est coté dans les principales bourses occidentales, à New York, Londres et Tokyo notamment.

g1
g4

 

L’or est une matière très malléable mais pur, il est trop mou et impossible à travailler en joaillerie. Afin de pouvoir créer des bijoux, il doit donc être mélangé à d’autres métaux. La pureté de l’or est alors déterminée selon le carat. Un carat correspond à 1/24e de la masse d’un alliage. L’or peut donc être classé selon ces différents carats.

L’Etat français a récemment autorisé la commercialisation de bijoux en or 9 carats pour correspondre à la règlementation européenne. Les bijoux en or 9 carats ne contiennent que 37,5% d’or dans l’alliage. Ils sont reconnaissables par un poinçon en forme de trèfle.

Viennent ensuite l’or 10 carats (41,69 % d’or pur dans l’alliage) et l’or 14 carats (contenant 58,3% d’or pur et marqué par une coquille Saint Jacques).

C’est l’or 18 carats qui est utilisé traditionnellement en joaillerie. Son alliage est constitué de 75% d’or pur. Il est idéal à travailler car il est rigide, inoxydable et non allergène. Son poinçon représente une tête d’aigle.

L’or 19 carats est un mélange particulier utilisé spécialement par Monica Rossi, créatrice des bijoux Anaconda. Il est sa signature personnelle. Sa couleur très particulière se rapproche d’un jaune assez clair, presque « champagne ».

Certains bijoux sont également produits en or 22 carats, en Inde en particulier. Ils sont reconnaissables à leur couleur jaune intense et sont marqués par une tête d’aigle dans un rectangle biseauté. Chez WHITE bIRD, la créatrice Cathy Waterman l’affectionne particulièrement.

Enfin, l’or 24 carats est parfois utilisé pour réaliser des petites parties d’un bijou. La créatrice Karen Liberman par exemple sertit ses pièces de monnaies anciennes avec de la feuille d’or 24 cts.

 

8db9251b9b21eecc9ad9f094b9b42057

e-465-foto

 

La couleur de l’or dans la fabrication des bijoux varie beaucoup. Il est généralement jaune, blanc ou rose mais peut se décliner dans des tons plus originaux comme le rouge, le vert, le bleu ou le noir. Ces couleurs sont obtenues en alliant l’or pur à du zinc, du cuivre, du nickel, du palladium ou encore du cobalt.

Nettoyer ses bijoux en or est très facile. Il suffit de tremper le bijou dans un petit bol d’eau savonneuse et de l’y laisser quelques minutes afin que les traces soient éliminées. Après avoir été rincé à l’eau claire, le bijou doit être séché avec un chiffon doux.

g2
g3

Crédits photos : Fernando Jorge et Cathy Waterman

 


Ecrire votre commentaire

Vous aimerez aussi
© COPYRIGHT - 2017 WHITEBIRDJEWELLERY . ALL RIGHTS RESERVED